La Femme est un songe – Anthologie

001Éditeur :
Éditions de l’Aiguille – Collection Poésie

Thème :
Liens des hommes – surtout les poètes – avec la femme, à tous les âges.

Critiques :
Lorsque Yoland Simon se fait éditeur, goût et finesse président forcément à ses choix. La jeune maison d’édition L’Aiguille publie une anthologie de poésie consacrée à la femme.Parmi les poètes conviés à cet éloge toujours renouvelé, Guy Allix, François David, Jean Rivet, Loïc Herry, François de cornière, Jean-Paul Rogues… «  La femme est un songe et les poètes des rêveurs.Ceux d’hier comme ceux d’aujourd’hui. Ils ont au long des âges exalté les figures de la femme et ses multiples visages.  »

Nathalie Colleville – livre/ échange 14 – mai 2010

« […] Les vingt auteurs de cette anthologie ont, à leur tour, relevé le défi. Ils nous ont offert ces poèmes si différents et si semblables, d’une touchante simplicité ou d’un lyrisme flamboyant, mais toujours empreints de la mystérieuse sympathie qui nous lie à toutes celles qui sont dans notre vie. Cette fois, bien réelles. »

Yoland Simon – quatrième de couverture

Extraits :
ici, loin, dehors, je marche
quelques pas seulement
femme perdue ailleurs
sa tête ailleurs
malgré l’air connu de la marche
Seine et monuments
hauteur variable du ciel
théorie des nuages
fil, écran, voix
et mort annoncée
encore, encore
n’apprend pas à se taire […]
Denise Desautels

Il y a cinquante ans
Il fallait encore emprunter
Des chemins de traverse
Pour voir la beauté
Nue d’une femme
Devant sa glace
Pour comprendreQu’elle y revoyait
Parfois son enfance
Dans un cahier d’écolier.
                                                             Jean Rivet

 

Mouvement d’une femme dans le soir
Qui plie sa peine
Déploie son ombre
Eau partagée
Ogive pour la sueur

La fragilité à l’œuvre de ta voix
Guy Allix

Sur la plage

seize ans
baskets jean maillot de foot
sac à dos
et livre de poche
allongée seule
à l’écart
– toute la plage dans l’eau –
le souffle du vent sur la nuque
les cheveux dans les pages
(que peut-elle lire)
plus nue encore
quand elle se lève
s’en va
sans un regard pour ces regards
qu’elle sait déjà.
François de Cornière

Caractéristiques :
133 pages
2010
14 €

Où acheter ?
Éditions de l’Aiguille –21 rue Notre-dame -76790 Étretat