RUGBY en toutes lettres (ouvrage collectif)

P1860307 (2)

Éditeur :
atlantica – Biarritz

thème :
Anthologie d’écrits sur le rugby ; historique, jeu et joueurs, esprit et hauts lieux

Critiques :
Les anthologies sont des ouvrages d’amitié, d’humilité, de complicité, de compréhension, de passion partagée, et que l’on souhaite partager avec d’autres, des nouveaux. Pour élargir le cercle, l’ovale.

Remerciements des auteurs meneurs de jeu – Françoise, Lionel et Serge Laget

Extraits :
– « Il faut bien qu’on s’aime
Pour ainsi s’entasser, s’emmêler,
Se peloter, se pelotonner, s’estirgousser,
Se tâter la viande et le poil,
Se goûter le sang, la sueur
Se partager l’haleine, s’estifler,
S’espanler dans le tas,
S’escargasser, s’estirampeler le maillot,
Les oreilles, la peau, le cuir, l’os,
S’estravirer dans la gafogne,
S’écharougner un peu partout :
Il faut bien qu’on s’aime. »

Pierre Présumey « pilier »

– « Le rugby, c’est un monde »

Titre d’un livre de Jean Lacouture

– « Beaucoup d’écrivains entre 25 et 40 ans furent des sportifs. Un goût très vif pour les maillots aux couleurs du lycée, les souliers Mac Gregor et les bas de rugby rompit toutes les traditions de la vie de lycée en France.  »

Pierre Mac Orlan

– Nous avons peiné parfois sous un ciel épanoui.
Nous avons cherché notre souffle
dans un vent glacial
sur des terrains bien durs.
Nous avons été harcelés
par des pluies battantes
dans de véritables marécages.
Nous avons perdu nos ailiers
dans un brouillard
qui avait grignoté les poteaux.
Nous avons joué
sur la neige et sous la neige
qui mangeait les lignes.
Nous avons même,
un jour d’inondation,
piétiné le ciel.

Daniel Collin  « flanker » – 15X15 (encore inédit)

Caractéristiques :
248 pages
Septembre 1999
149 F

Où acheter ?
Éditions atlantica – Biarritz
vraisemblablement épuisé.